Mais qu’est-ce que ça mange, un prof de yoga?

 Dans Alimentation, Yoga

Mais qu’est-ce que ça mange, un prof de yoga?

On peut lire un peu partout que, pour pratiquer le yoga, il faut être à jeun au moins trois heures avant une séance.

C’est bien beau la théorie mais, pour moi, ça ne fonctionne pas: j’ai besoin de manger avant ma pratique!

Vous pouvez poser la question à ceux qui ont vécu avec moi des retraites de yoga où on nous impose d’être à jeun pour la méditation, suivie de deux heures de yoga: ils pourront témoigner de ma mauvaise humeur (je tente quand même de la contrôler…). Cette mauvaise humeur va se dissiper quand je vais avoir mon déjeuner vers 10 h. Ouf! Enfin, on me nourrit. Je vais mieux!

Attention, ce n’est pas un obstacle insurmontable et je considère cela comme une expérience intéressante qui me fait prendre conscience de ma vulnérabilité. Mais ça reste très inconfortable pour moi.

Alors, quel est mon régime type en tant que professeure de yoga?

 

Déjeuner (avant mes classes de l’avant-midi)

  • Fruits frais
  • Pain + beurre + café (je suis Française, tout de même J)

Je sais, ça manque de protéine, mais j’ai du mal avec ça le matin…

Dîner léger (avant mes classes de l’après-midi)

  • Protéines: mozzarella, jambon, poulet, poisson ou œuf (non, je ne suis pas végétarienne!)
  • Légumes (l’été, je consomme en grande quantité des tomates ancestrales)
  • Une petite barre de chocolat (c’est mon secret pour me remplir d’énergie)

Collation 

  • 3 petits biscuits peu sucrés ou quelques noix ou un yogourt de soya

Souper (ma journée de travail est finie)

Cela varie beaucoup, mais je m’octroie à l’occasion un petit verre de vin. Pourquoi pas?

Donc, finalement, écoutez votre corps, donnez-lui ce qui est bon pour lui et ne tentez pas de suivre des règles, surtout si elles sont trop strictes, à moins évidemment de souffrir d’une condition médicale particulière.

Intuitivement, vous savez ce qui est bon pour vous: soyez doux et tolérant avec vous-même. Vitalité et bien être seront au rendez-vous.

 

Publications recommandées

Laisser un commentaire